À propos

Quantité Critique est un collectif de recherche en sciences sociales spécialisé dans l’étude des mouvements sociaux et de la participation politique. Il est coordonné par Yann Le Lann, maître de conférences en sociologie à l’Université de Lille, et regroupe des enseignant·es chercheur·euses, doctorant·es et étudiant·es en sociologie et en sciences politiques.

Quantité Critique entend promouvoir une approche quantitative des mobilisations basée principalement sur des enquêtes par questionnaire menées in situ, avec une perspective critique sur la construction des statistiques. Il espère contribuer au débat public en développant une activité de vulgarisation sur les réseaux sociaux et une présence dans les médias afin de proposer des analyses scientifiquement rigoureuses au-delà des frontières du champ académique. Le collectif organise également des évènements, tables rondes et conférences.

Depuis 2018, le collectif s’intéresse particulièrement au mouvement des marches pour le climat. Il s’est tout d’abord attaché à identifier les propriétés sociales et politiques des participant·es suivant la méthode du sondage en manifestation dans plusieurs mobilisations en France. Cette collecte de données a été complétée par l’administration de questionnaires aux signataires de pétitions écologistes. Plus récemment le collectif a mené une vaste enquête sur le rapport à l’écologie des 16-30 ans visant à saisir les clivages au sein de la jeunesse dans la manière d’appréhender les enjeux écologiques. Il s’attache actuellement à étudier la politisation et le rapport à l’écologie des lycéen·ne·s par une enquête par questionnaires menée dans un échantillon de lycées français sélectionnés pour représenter une variété de territoires et de contextes socio-économiques.
Ces enquêtes souhaitent saisir la diversité des représentations de l’écologie, des formes d’engagement déployées dans les pratiques quotidiennes et les actions collectives. Leurs résultats dialoguent avec les différentes enquêtes sur les opinions ou les pratiques produites sur la population française et l’écologie.

Le collectif s’est également intéressé au mouvement des gilets jaunes, sur lequel il a publié plusieurs travaux dans la presse. Il participe actuellement au projet ANR GILETSJAUNES.

Une partie des membres de Quantité Critique mène également des recherches en analyse électorale, au sein du collectif Focale qui a récemment publié l’ouvrage Votes populaires ! (2022, Éditions du Croquant) qui propose une analyse localisée des déterminants du vote à l’élection présidentielle de 2017 dans deux villes populaires.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search